L’avoine pure et non contaminé 
partie 2

L’avoine pure et non contaminé 
partie 2

Donc, comme nous avons pu le constater, l’avoine, comme toutes les autres graminées, contient du gluten. Contrairement aux autres céréales du B.A.S.O.K.E, les protéines de gluten (prolamine) qui se retrouve dans l’avoine ne sont pas toxiques auprès de toutes les personnes intolérantes ou cœliaques.

Voilà d’où vient toute cette contradiction par rapport à l’avoine sans gluten. Il est important de noter que les produits d’avoines sur le marché sont encore énormément contaminés par le blé, l’orge et le seigle. En effet, la majorité des agriculteurs plante leurs céréales en rotation (une année il cultive le blé, l’année d’après l’avoine, l’année ensuite l’orge,etc) afin de garder leur sol fertile. Toutefois, il suffit d’une graine de mauvais gluten qui repousse dans les champs d’avoine pour qu’une grande partie de cette récolte soit contaminée.

Il faut aussi prendre en considération la contamination naturelle, comme les oiseaux et les rongeurs transportant des semences dans ces champs. De plus, les outils et les espaces de stockage peuvent être source de contamination.

Il est possible que certaines compagnies inscrivent «avoine sans blé», toutefois, cela ne garantit pas les risques de contamination des autres céréales. Les mesures à prendre pour les agriculteurs sont importantes afin de ne pas dépasser 20 ppm (20 parts par million). Pour ma part, je pense qu’il prendra un temps énorme avant que ceux-ci se lancent dans ce genre de projet, car cela requérait beaucoup de procédures.

L’avoine régulière et commerciale n’est donc pas recommandée. Par contre, l’avoine pure et non contaminée peut être tolérée. Santé Canada (2007) définit l’avoine pure et non contaminée de la façon suivante : l’avoine pure, non contaminée, doit être récoltée, expédiée, entreposée et manufacturée selon les règles de bonnes pratiques de fabrication de façon à réduire la présence de blé, y compris l’épeautre et le kamut, d’orge, de seigle et de triticale, ni d’autres éléments de ces grains, de façon à ne pas excéder le seuil de 20 ppm.

La FQMC et Santé Canada suggèrent aux personnes intolérantes ou cœliaques qui désirent introduire l’avoine pure et non contaminée dans leur alimentation de le faire graduellement et en petite quantité. De plus, il est préférable de faire l’introduction de cette avoine seulement 6 mois à 1 an après le début de votre régime sans gluten.

Recommandation de la FQMC :

Enfants : un maximum de 20 à 25 g par jour (60 ml ou ¼ tasse)

Adultes : un maximum de 50 à 70 g par jour (125 à 175 ml ou ½ à ¾ tasse)

Alors à vous de voir si vous désirez introduire l’avoine dans votre alimentation, il est fortement conseillé de le faire avec prudence et modération, car nous sommes loin d’une avoine sans gluten.

Voici quelque marque que je vous suggère :

Château cream hill : http://www.creamhillestates.com/fr_home.php
il est possible de trouver leur fournisseur sur leur cite internet.

Only oats

Source : http://www.fqmc.org/regime/avoine

http://www.aliki.ca/lavoine-sans-gluten/

http://makanaibio.com/2011/10/lavoine-et-lintolerance-au-gluten-ennemie-ou-amie.html

http://www.biogourmand.info/index.php/2006/07/24/7-sans-gluten?cos=1

http://www.seignalet.fr/

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/allerg/cel-coe/oats_cd-avoine-fra.php

http://missdiane.canalblog.com/archives/2012/02/26/23619806.html#comments

2015-03-15T21:29:35+00:00